Psyche! vs Telepathic Tracking


Dans la lignée des articles sur le combat, j’ai cru bon en écrire un de mon propre chef à propos de la différence entre Psyche! et Telepathic Tracking.

À vue de nez, les deux forcent le combat à continuer. Les deux sont bien pour les decks de combat et l’enfer pour ceux qui tentent de l’éviter. L’un force la tenue d’un nouveau round, l’autre d’un nouveau combat. Pour moi, c’est un détail. L’important c’est que ça fasse mal le plus longtemps possible et que ça contre le Strike: Combat Ends.

À première vue, on pourrait le croire. C’est certain qu’individuellement, l’effet est semblable, comparable. Mais avant d’aller plus loin, il faut mettre au clair la différence entre un Combat et un Round. De base, dans un Combat, il n’y a qu’un seul Round. Si à la Press step un joueur joue une carte qui Press et que celle-ci n’est pas contrée, on déclenchera un nouveau Round. Le nouveau Round résultant fera partie du même Combat. J’ai fait un schéma.

Un peu comme lors d’un match de boxe. Plusieurs Rounds lors d’un seul et même Combat.

Exactement! Maintenant, voyons de quelle manière Psyche! et Telepathic Tracking influencent les Combats:

Que remarques-tu?

Il y a une multiplication des Rounds. On va se battre longtemps et ça va faire mal… probablement!

Haha, oui, ça dépend des adversaires! Mais encore?

Psyche! me fait sortir du Combat alors que Telepathic Tracking m’y garde.

Précisément! Et c’est lorsque ces deux cartes sont mises en relation avec les autres cartes qui forment notre stratégie que la magie opère. Voyons-les plus en détail.

Psyche!

Prends par exemple la carte .44 Magnum. Cette carte octroie une Maneuver au Vampire qui l’utilise comme Strike ce round-là. Par contre, peu importe le nombre de rounds, Le .44 Magnum ne pourra octroyer sa Maneuver qu’une seule fois, car tous les Rounds font partie du même Combat.

Et si je fais plusieurs Combats avec le .44 Magnum, j’aurai perpétuellement une Maneuver optionnelle?

Oui, une Maneuvre optionnelle, et ce, lors de CHAQUE combat… Ainsi, le .44 Magnum tire tout son avantage de Psyche! puisque ce dernier force la tenue d’un autre combat et donc renouvelle la possibilité de se reculer avec le .44 Magnum. Ce n’est pas anodin comme avantage!

C’est sûr! Il existe un beau deck à faire avec des Vampires weenie qui ont Celerity. En fait, Celerity-Gun est un archétype connu! 😉

J’enchérirais en disant que Psyche! donne un Press à inférieur. Comme ça, on peut l’utiliser pour annuler le Press de l’adversaire, le cas où un rusé tenterait de continuer le Combat en forçant la tenue d’un autre Round.

Telepathic Tracking

Contrairement à la situation avec le .44 Magnum, on souhaite parfois ÉVITER la tenue d’un nouveau Combat, car cela annulerait toutes les cartes qui perdurent d’un round à l’autre, comme Carrion Crow, par exemple.

Si je comprends bien, dans le cas du Carrion Crow, si je le joue au début du Combat, au premier Round, il fera son effet tant que le présent Combat ne s’arrête pas?

Chaque Round, en autant que cela soit lors du même Combat. Si on recommençait un autre Combat, un nouveau Carrion Crow devrait être joué. Alors que si nous forçons la tenue d’un autre Round, un seul Carrion Crow peut avoir des conséquences dévastatrices sur l’adversaire! Ainsi, Carrion Crow tire tout son avantage de Telepathic Tracking puisque celui-ci force la tenue d’autres Rounds.

Ce n’est pas anodin comme avantage!

Tu m’enlèves les mots de la bouche!

Qu’est-ce qui arrive si un joueur joue un Psyche! et l’autre un Telepathic Tracking? Lequel a priorité?

Comme l’explique Pascal Bertrand dans sa réponse sur le VEKN, Telepathic Tracking a priorité sur Psyche! puisque le Combat ne s’arrête jamais en réalité, seulement le Round. Afin que Psyche! déclenche son effet, le combat doit se terminer. Comme ce n’est pas le cas, les effets du Psyche! sont totalement ignorés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *