Quoi faire contre le stealth à outrance?


Hier, j’ai eu beaucoup de difficulté à gérer ton deck de bleed Malkavian. Tu me bleedais tous les tours et tu stealhtais au besoin. Je me suis senti très impuissant devant cette situation. Qu’aurais-je pu faire pour gérer tes attaques?

Eh bien, je dois avouer que c’est un deck contre lequel il est spécialement difficile de se défendre! Je te comprends. Tu n’es pas le seul dans cette situation. En fait, tout le monde l’est! Le problème réside dans le fait que le stealth provient généralement de la main du joueur qui, elle, est cachée.

Errr… Et alors?

La façon la plus efficace de conter un deck de ce genre est de bloquer avec de l’intercept.

D’accord, mais comme je ne jouais pas d’intercept, je ne savais pas quoi faire!

C’est juste. Il y a deux stratégies maîtresses dans ces cas-là.

  1. Toujours tenter de bloquer
  2. Ne jamais tenter de bloquer

QUOI?!?

Exactement. Ça peut paraître un peu contre-intuitif, mais ne jamais bloquer peut faire partie de la stratégie.

Errr… ok? Peux-tu préciser ta pensée un peu?

En fait, l’idée est de tenter d’influencer la main de l’adversaire, de s’arranger pour qu’il reste pris avec son stealth ou qu’il en manque. Comme ce dernier a un deck avec une quantité limitée de cartes, si tu tentes toujours de le bloquer, il lui manquera éventuellement de cartes de stealth.

Je comprends cette partie. Mais pourquoi ne voudrais-je tenter la stratégie de ne jamais tenter de bloquer? Il me semble que ça n’a pas de sens.

En fait, c’est un pari que tu fais. En prenant cette décision, tu mises sur le fait qu’éventuellement il aura tellement de cartes de stealth dans sa main qu’il n’aura rien d’autre. D’une certaine manière, sa main serait figée et ses actions seraient par le fait même limitées: moins de cartes de Combat, moins de cartes Reaction, moins de cartes Master, moins de tout.

Ishhh… Ouais, mais ne peut-il pas s’en sortir en défaussant une carte par tour lors de sa Discard phase?

C’est vrai… Les bons joueurs connaissant cette stratégie et plusieurs peuvent s’être munis de cartes leur permettant de défausser plus d’une carte par tour, comme Powerbase Los Angeles ou encode The Barrens pour ne nommer que celles-là.

Elles fonctionnent toujours ces stratégies?

Non. C’est un pari. Dis-toi que c’est une mesure à appliquer pour tous les decks, même ceux qui jouent de l’intercept, mais dans le cas contraire, c’est probablement le seul espoir que tu as.

Dans le cas où Ziegried n’a pas d’allié autour de la table!

C’est vrai: tu pourrais demander l’aide de quelqu’un. Tu pourrais toujours négocier avec un autre joueur pour qu’il joue un petit Eagle’s Sight ou un Major Boon en ta faveur! Et si cela faisait l’affaire de tout le monde? On ne perd jamais à le demander!

C’est noté! Hum… Darius, y aurait-il une chose à éviter?

Oui, il faut impérativement éviter de valser entre les deux stratégies. L’objectif premier est de geler la main de l’adversaire. Si tu ne bloques que parfois, ton adversaire aura la chance de jouer des cartes variées sur une base régulière et cela aura pour effet de le faire piocher fréquemment et donc d’augmenter la variété de cartes dans sa main. Il aura par le fait même la possibilité de se débarrasser de son stealth ou dans le cas contraire de refaire sa main de stealth. Dans les deux cas, ce n’est pas bon.

One thought on “Quoi faire contre le stealth à outrance?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *