Comment vais-je garder mon pool au-delà de zéro?

Après s’être questionné sur nos méthodes offensives, tout cela ne servirait à rien si nous n’arrivions pas à rester en vie assez longtemps pour tuer notre proie. La perte de pool est inévitable dans tous les decks ; par exemple, le seul fait d’influencer des Vampires fait perdre du pool. Il faut donc réfléchir à comment donner du fil à retordre à notre prédateur (et probablement aux autres Methuselahs aussi) en gardant notre pool le plus haut possible, le plus longtemps possible.

Dépendant du deck monté, certaines stratégies peuvent être plus efficaces que d’autres. Rester en vie n’est pas chose aisée, mais une grande variété d’éléments peuvent nous aider à gagner du pool ou éviter d’en perdre. Certains requièrent de la tactique (comment le deck est joué) et non de la planification stratégique (comment le deck est monté), ce que nous verrons sous peu.


Gagner du pool

D’abord, la façon la plus évidente de gagner du pool, quoique probablement la moins certaine, est de tuer sa proie. En effet, on gagne un Victory Point (VP) et, par la même occasion, 6 pools lorsque l’on réussit cet exploit. Ce gain de 6 pools peut réellement nous sortir du pétrin, spécifiquement lorsque la partie s’approche d’un point culminent où tous les Methuselahs sont en détresse. Toutefois, il est très risqué de ne compter que sur le seul fait d’éliminer sa proie pour se sortir d’une fâcheuse situation, car cela nécessite que le deck soit très agressivement orienté sur la rapidité. Comme plusieurs facteurs peuvent venir perturber la stabilité d’une table, le «tout-ou-rien» est téméraire:

  • Un prédateur spécialement résistant
  • Un vote inattendu d’un Methuselah allié
  • Un combat perdu
  • Un gain subit de pool de la part de notre proie
  • Etc.

Cela dit, gagner du pool en éliminant sa proie est une source tout à fait envisageable, mais elle résulte plus d’un événement incertain que d’une machination. Une approche plus équilibrée en liant plusieurs sources de gains de pools est fortement conseillée.

Une autre façon de gagner du pool est de faire passer des actions politiques. Lorsque l’on contrôle le vote autour de la table, il faut savoir s’en servir à son avantage. Certaines cartes telles que Consanguineous Boon, Parity Shift, Ancient Influence, Diversity ou encore Political Stranglehold peuvent facilement entrer dans une stratégie politique. Dans ce contexte, Armin Brenner est intéressant. Aussi, couplé à une stratégie offensive en combat, Anathema sera sérieusement à considérer.

Il est également possible d’augmenter notre pool à l’aide de certaines Actions. Art Scam, Kindred Spirits, Legal Manipulations en sont des exemples classiques.

Ensuite, certaines cartes Masters telles que Powerbase: Chicaco, High Museum of Art, Atlanta; Liquidation, Short-term Investment, Secret Horde et Ashur Tablets nous font gagner du pool directement. Même si Ascendance peut à priori avoir l’air intéressante, elle ne l’est pas. Le gain d’1 pool est trop inefficace si l’on compare à d’autres cartes qui ont un effet similaire, mais qui restent de manière permanente sur la table: je pense à Blood Doll ou encore Vessel, entre autres.

Il est aussi possible de ramener du blood des Vampires contrôlés vers notre pool. Minion Tap, Villein, Blood Doll, Tribute to the Master et Vessel sont les cartes les plus communes pour ce genre de manipulation.

Ces options, couplées à une source de gain de blood pour les Vampires (Library Hunting Ground, Papillon, Carver’s Meat Packing, The Rack, par exemple), sont des façons efficaces et régulières de gagner du pool.

De plus, contrôler l’Edge au début de son tour nous fait gagner 1 pool. Ceci dit, garder le contrôle de l’Edge tout un tour n’est pas une chose facile, surtout lorsqu’il reste beaucoup de Methuselahs autour de la table. Il faut réussir à bleeder sa proie et empêcher les autres de le faire. Une stratégie d’intercept peut aider. De plus, des cartes telles que Madness Network ou Enkil Cog seront fréquemment utilisées dans ce type de tentative puisqu’elles permettent de bleeder à la fin de la Minion phase de notre prédateur, et donc, de probablement être le dernier à bleeder avant le début de notre Untap phase.

Finalement, il existe certains Vampires qui permettent de gagner du pool: Victoria, Bartholomew, Saqqaf, Keeper of the Grand Temple of Set pour ne mentionner que ceux-ci. Quant à The unnamed, celui-ci offre aussi une façon de gagner du pool, mais son attribut Infernal vient quelque peu amoindrir son effet bénéfique.


Bloquer les actions

Jouer un deck qui intercepte les actions est un moyen efficace de se protéger contre son prédateur. Auspex peut être d’une très grande aide, même contre des attaques venant de nos «alliés» (Ex. : Eagle’s Sight). Si une telle stratégie de défense est attrayante, il faudra prévoir une quantité suffisante de cartes d’intercept pour pouvoir en avoir tout au long de la partie.


Gérer les bleeds de son prédateur

D’une part, certaines cartes telles que Steadfastness, Camaraderie, Dummy Corporation ou encore Telepathic Counter permettent de réduire le bleed.

D’autre part, lorsque les cartes de réduction de bleed ne sont pas accessibles, quelques options s’offrent à celui ou celle qui souhaite tout de même restreindre le bleed de son prédateur. Protected Ressources impose au prédateur une limite légale. Il est aussi possible de laisser planer la menace (ou le doute) avec un ou deux Archon Investigation. La peur liée au Archon Investigation peut faire en sorte qu’un prédateur n’augmente pas son bleed au-delà de 3, ce qui est un bon début si on nous menace avec Dominate, Dementation ou encore Presence!

Ensuite, rediriger un bleed, c’est-à-dire faire subir le résultat d’un bleed à un autre joueur à notre place, est un moyen très efficace de nous en protéger tout en nous rapprochant de notre objectif premier. La menace l’une redirection peut faire réfléchir notre prédateur, ce qui n’est pas anodin. En effet, ce dernier peut être retissant à augmenter la valeur de son bleed s’il finit par bleeder sa grande proie. Au final, il nous aurait aidés plus qu’à lui-même. Des cartes comme que Deflection, Redirection, My Enemy’s Enemy, Lost in Translation ou encore Telepathic Misdirection sont monnaie courante. Il est aussi possible utiliser le pouvoir passif d’Askinya Daclau si elle se retrouve dans notre deck.


Envoyer du blood sur les Vampires de la région non contrôlée

Lorsque les Vampires sont contrôlés, le pool précédemment transféré devient le blood du Vampire. Qu’il soit sous forme de blood ou non, il reste que le pool est une ressource limitée. D’abord, on peut tenter de payer ses Vampires moins cher en utilisant des cartes telles que Grooming the Protégé, Powerbase: Montreal, Dreams of the Sphinx ou encore Govern the Unaligned. Toutes ces cartes permettent d’envoyer des bloods de la Blood bank directement sur un Vampire non contrôlé, ce qui nous fait faire un quadruple gain:

  1. On paye moins de notre pool pour sortir le Vampire
  2. On utilise moins de transfers pour le même résultat et, par le fait même, on accélère sa sortie
  3. En cas d’urgence, on peut «retrotransférer» les bloods vers son pool

En effet, il est aussi possible de prendre ces mêmes bloods qui se retrouvent sur les Vampires de la région non contrôlée et de les «rétrotransférer», c’est-à-dire de les ramener vers notre pool. Lors de l’Influence phase, nous avons l’option de les ramener en utilisant 2 tranfers par pool récupéré. Cette technique peut s’avérer très utile en cas d’urgence. Jumelée à une source de gain de bloods (Ex.: Govern the Unaligned, Arcane Library), cette technique peut être plutôt efficace. Voici un exemple de «rétrotransfert»:

  1. Lors de la Minion phase, Lucinde, Alastor tente de jouer un Scouting Mission à supérieur. Comme l’action est à +1 stealth, sa proie décline le blocage et son prédateur aussi.
  2. 2 bloods sont transférés de la Blood bank vers un Vampire plus jeune que Lucinde, Alastor dans la région non contrôlée.
  3. Lors de l’Influence phase, le Methuselah ses 4 transfers (2 transfers chacun) pour ramener les bloods vers son pool.

Cela dit, Information Highway serait très aidant puisqu’il vous permettrait de rapatrier jusqu’à 3 bloods par tour.


Comme on vient de le voir, les options sont nombreuses. L’important est de toujours se garder au moins une façon de faire augmenter son pool à un moment ou à un autre lors d’une partie. Cela nous permet d’avoir un meilleur contrôle, à la fois sur notre pool, mais aussi sur le blood des Vampires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *