Des limites suggérées et d’autres à respecter

Dans un article précédent, tu m’as aidé à bâtir une Crypt. J’aimerais tu me guides à bâtir ma Library.

Je peux écouter? Je suis intéressé moi aussi! Il est même possible que je pose quelques questions.

Pas de problème, je vais commencer par vous parler des limites officielles, et ensuite des limites que je vous proposerai de respecter.

D’accord.

Pour débuter, je souhaite vous habituer à deckbuilder avec les règles officielles de tournoi, c’est-à-dire avec une Crypt de 12 Vampires minimum et une Library qui contient entre 60 et 90 cartes.

Jusque là, ça va: je le savais déjà!

S’il y a des règles officielles, c’est qu’il y a des règles non officielles?

Oui, c’est arrivé! Surtout dans les débuts, plusieurs avaient des «règles maison». Cela était probablement dû au fait que le style de jeu était encore très nouveau ou encore parce que les joueurs ne maîtrisaient pas totalement les règles…

Oui, je me rappelle avoir joué avec une limite de 2 cartes portant même nom dans la Library. Avec cette limite, nous étions forcés de jouer avec plusieurs cartes de notre collection, même les nulles. L’horreur. On s’y est habitué, mais ce n’est qu’en enlevant cette règle maison stupide que nous avons vu le réel potentiel de Vtes. Les combos étaient plus faciles à exécuter et les archétypes ont émergé. En tournoi, on devait constamment s’adapter aux règles officielles que nous ne maîtrisions que trop peu…

Oui, Wallace. C’est pourquoi je souhaite montrer les règles normalisées.

Avant de continuer, j’aurais une règle d’or de deckbuilding à suggérer. Même si en tournoi la limite de cartes comprises dans la Library est de 90 cartes, je vous propose de tenter de réduire le nombre de cartes dans votre Library à, disons, 70 cartes. Par contre, si vous planifiez bâtir un deck où il y aura un gros roulement de cartes (bleed-stealth, combat-rush), vous pourriez considérer monter jusqu’à 90 cartes. Un deck de ce type est beaucoup moins efficace quand il manque de cartes… De plus, un petit deck augmentera les chances de piocher les cartes spéciales et uniques de votre deck. Si vous avez mis un Hunting ground, disons, vous avez plus de chance de le piocher avec un deck de 60 cartes plutôt que dans un deck de 90 cartes (1/60 au lieu de 1/90). Pour plus de détails au sujet de la quantité de cartes dans un deck, de son impact sur les probabilités et des ratios, je vous invite à relire cet article.

Walace a mentionné tout à l’heure qu’il jouait avec une règle maison qui le limitait à 2 cartes identiques par deck. Et maintenant? Je suis un joueur de Magic: the Gathering, aussi. À Magic, la limite est généralement de 4 cartes du même nom par deck. Est-ce qu’il existe une limite semblable à Vtes?

Non. il n’y a pas de limite à la quantité de cartes du même nom que vous pouvez mettre dans votre deck. Et c’est à la fois un avantage et un problème: si on ne met pas assez de cartes d’un type, vous en manquerez au cours de la partie; si vous en mettez trop, vous risquez d’en avoir une quantité inutile dans votre main, alors que vous auriez souhaité piocher autre chose. On parlera alors d’équilibre, de ratio et plus tard de modules. Gardez ça en tête, nous y reviendrons dans un prochain article.

Ok, j’ai hâte de choisir des cartes!

Je comprends! Mais avant de vous aider à choisir des cartes, on doit parler de celles que vous ne voulez pas.

Err, ok?

Les cartes bannies

Oui. D’abord, certaines cartes sont bannies et ne peuvent en aucun cas être mises dans un deck. En tout cas, pas pour jouer une partie officielle. Donc, on proscrit les cartes suivantes:

Anthelios, The Red Star
Cunctator Motion
Dramatic Upheaval
Edge Explosion
High Stakes
Kindred Restructure
Lilith’s Blessing
Madness of the Bard
Memories of Mortality
Playing for Keeps
Protect Thine Own
The Return to Innocence
Seeds of Corruption
Succubus Club
Temptation of Greater Power

Ces cartes donnaient parfois naissance soit à des combos trop forts (p. e.: Anthelios, The Red Star ou encore The Return to Innocence), soit référaient à des mécaniques qui ne sont plus du tout utilisées (p. e.: Playing for Keeps), soit étaient considérées loufoques et antijeu (p. e.: Madness of the Bard) ou encore dénaturaient la relation proie-prédateur (p. e.: Dramatic Upheaval)

Je comprends pourquoi elles ont été bannies. Est-ce qu’il y a d’autres cartes qu’on doit éviter de mettre dans nos decks?

Oui, quand vous fouillerez dans les cartes de disciplines et les cartes de clan, certaines vous paraîtront utiles, mais en réalité, elles ne le sont plus vraiment.

Les cartes qui visent un clan en particulier

Ah oui? Elles étaient bonnes avant et plus maintenant?

Certaines cartes ont des effets dévastateurs contre certains clans seulement. Il faut comprendre qu’au début du jeu, à l’époque où il s’appelait Jyhad, il n’y avait que sept clans + les Caitiff (qui n’était pas considéré comme un clan). Ainsi, des cartes comme Brujah Frenzy, Cultivated Blood Shortage, Gangrel Atavism, Letter from Vienna, Malkavian Dementia et Tragic Love Affair sont à éviter. Les occasions où elles seront utiles seront rares, trop rares pour justifier les mettre dans des decks.

Les cartes qui demandent une situation trop précise

Certaines autres cartes sont aussi trop restrictives, car elles nécessitent des circonstances trop particulières. Eyes of the Dead, par exemple, est très restrictive. Pour être jouée, elle doit l’être dans les circonstances suivantes:

  1. Un Vampire doit être en torpeur.
  2. Ce Vampire doit être le nôtre.
  3. Un Vampire d’un autre Methuselah doit tenter de le diableriser
  4. On doit avoir un Vampire qui peut bloquer la tentative de diablerie et qui possède Necromancy comme discipline
  5. On doit avoir le Eyes of the Dead dans les mains
  6. On se croise les doigts pour que +1 intercept ou +2 intercept fasse la différence…

Ouf… C’est beaucoup de conditions!

Une carte comme Elder Intervention n’est pas très bonne non plus, mais elle peut démerder un deck qui n’a pas accès à des disciplines d’intercept, car au moins, la condition du bleed arrive tout le temps! Je veux dire qu’elle est, dans ce sens, moins restrictive.

Ouin, mais je ne la remplace pas avant la fin de l’action et elle coûte 1 blood

C’est le prix à payer pour ne pas jouer Auspex! 😉

Les cartes uniques

Pour ce qui est des cartes Unique, le problème ne réside pas dans le fait qu’elles soient faibles, mais bien dans le fait qu’on ne puisse pas en avoir deux du même nom en jeu en même temps.

Oui, c’est la règle pour les cartes Unique…

Alors, il faut éviter d’en mettre trop dans son deck. Prenons par exemple Pentex Subversion. C’est une carte puissante (voire controversée), mais il serait un handicap grand d’en avoir 10 dans son deck, disons.

Pourquoi cela? C’est une carte qui s’enlève par «any other minion as a (D) action», non? Je commence à la connaître par coeur: je l’ai vu joué souvent!

C’est exact.

Alors, on pourrait très probablement en jouer plus d’un lors d’une partie!

C’est pas faux.

Où est le problème?

Eh bien, imagine que tu en aies plusieurs dans les mains. Cela qui est très probable puisqu’à eux seuls, les Pentex Subversion composeraient entre 1/6 et 1/9 cartes du deck. Et si, par malheur/bonheur, les Pentex Subversion ne sont pas retirés du jeu?

On finirait par en avoir plein dans les mains.

Et on se saurait pas quoi en faire… Ils finiraient dans la défausse.

Et ils prendraient la place d’autres cartes Master qui auraient été plus utiles dans des circonstances plus probables.

D’autant plus qu’on ne peut en jouer qu’un par tour.

C’est plutôt restrictif, non? Je crois que dans le cas des cartes Unique, il ne faut pas se priver d’en mettre, mais il faut aussi se retenir d’en mettre trop. Cela dit, il est possible que certaines stratégies incitent à mettre des cartes Unique en grande quantité. Mais en règle générale, ce n’est pas une chose souhaitable.

Il ne faut pas oublier qu’elles peuvent être contestées, aussi!

C’est juste, Pénélope! Merci de nous faire le rappel!

Et tout ça est d’autant plus vrai pour les cartes jouables une seule fois par partie, comme Giant’s Blood. Généralement, une carte de ce genre devrait être suffisante dans votre deck.

Avec ces quelques conseils de base, vous pourrez commencer à regarder vos cartes d’un autre oeil. Veillez à ce que chacune des cartes ait son utilité dans votre deck et tentez de prédire dans quelles circonstances et à quelles fréquences elle serait jouée. Ce simple questionnement vous aidera sûrement à faire de meilleurs choix de deckbuilding.

La Crypt

Salut Darius. Tu le sais, je joue toujours les decks que tu me prêtes. J’en n’ai jamais bâti un moi-même, mais ça m’intéresse. Par où je commence?

Avant de te guider dans la création de ton premier deck, je dois t’expliquer quelque chose. Un deck demande à être réfléchi et comme tu n’as que très peu d’expérience de jeu, tu ne sauras pas trop comment réfléchir ton deck. Tu seras confrontée à faire plusieurs choix qui te paraiîtront totalement arbitraires au début. Je t’encourage à prendre le risque de faire tes propres choix! Au fur et à mesure que tu gagneras en expérience, tu pourras mieux juger des choix que tu souhaiteras faire. Ton deck ne sera probablement pas très bon au départ, mais ne te décourage pas. Au fil de tes parties, tu apprendras de lui: ses forces, ses faiblesses, comment le jouer correctement, etc. D’une partie à l’autre, prends note de ses difficultés. Il demandera très certainement peaufinement et rodage. Le secret est dans la pratique. Ok?

Oui, oui! Je comprends que je ne dois pas être trop dur avec mon deck au départ. Je suis prête à faire cet effort; je suis tannée de jouer les decks que tu as bâtis pour moi: je veux vivre l’expérience totale! 🙂

Parfait! Eh bien, voilà: quand on deckbuild, on doit choisir ce qui va aller dans nos deux parties de notre deck: La Crypt (dos ambré) et la Library (dos vert). La Crypt est composée de 12 Vampires minimum (il n’y a pas de maximum, quoique je te déconseille d’aller au-delà de douze. On en parlera plus tard) et la Library devra comprendre entre 60 et 90 cartes.

Est-ce que je peux choisir n’importe quoi comme carte et en mettre en n’importe quelle quantité?

Oui, tant que tu respectes les limites de quantité que je viens de te donner. Minimum 12 pour la Crypt et 60-90 pour la Library. Ça va?

Pour l’instant, ça va.

Ok. Je te propose de débuter avec la création de la Crypt. Le plus facile serait de choisir un clan, lequel nous proposera trois disciplines de clan. Ça sera notre point de départ.

C’est quoi ça, des disciplines «de clan»?

Ce sont trois disciplines que les membres d’un clan partagent généralement. Par exemple, les Vampires Toreador partagent ces trois disciplines:

Ah d’accord! Ça veut donc dire que si je choisis des Vampires du même clan, ils vont bien fonctionner ensemble? Mais c’est quoi l’avantage qu’ils partagent les mêmes disciplines?

En fait, tu veux que ton deck soit le plus efficace possible, c’est-à-dire que tes Vampires puissent jouer les cartes de ton deck. Donc moins tu as de disciplines différentes, moins tu auras à choisir parmi un grand éventail des cartes et tes choix seront beaucoup plus faciles à faire. Commence avec ça et tu pourras sortir de cette «règle de trois disciplines» plus tard.

Il y a combien de disciplines disponibles en tout dans le jeu?

28.

Oh! Et il y a combien de clans parmi lesquels je peux choisir?

39.

Ouach! Ça fait beaucoup de choix! Est-ce que tu as une suggestion pour m’aider à démarrer?

Je sais que ça semble beaucoup comme ça. C’est la raison pour laquelle je t’ai suggéré de choisir un clan. Ça nous permettra de nous concenter sur ses disciplines de clan. Pour l’instant, intéresse-toi aux clans de base. Ceux qui étaient disponibles à la sortie du jeu. Ces clans t’offriront une grande variété de stratégies et joueront des disciplines très communes dans le jeu. Voici les sept clans parmi lesquels je te propose de faire ton choix:

OK, heum… J’en sais rien.

Commence par en choisir un au hasard et on continuera à partie de là.

D’accord. Je choisi les Brujah.

🙂

Super. La prochaine étape sera de t’informer sur les différentes disciplines que les Brujah jouent. Pour voir quelles sont les différentes disciplines de clan des Brujah, tu peux cliquer sur le logo du clan ou sur le nom du clan quand tu le rencontrera dans le texte. Cela t’amènera à la page descriptive des Brujah. Tu y verras entre autres les disciplines de clan et quelques Vampires notables. Va voir et reviens ici pour la suite.


Bon, tu as dû remarquer que les disciplines de clan des Brujah étaient Celerity, Potence et Presence.

Avant de continuer, l’idéal serait que tu ailles explorer les différentes cartes que chacune des disciplines offre. D’abord, je te propose de t’intéresser à la discipline Potence et explore les cartes (tu peux cliquer sur l’image de la discipline ci-dessus pour aller à sa page). Sous l’intertitre «Liste des cartes», tu n’auras qu’à faire passer ta souris sur les noms de cartes pour les visualiser. Ces cartes pourront faire partie de ton deck et formeront éventuellement ta Library. L’étape de la lecture est cruciale puisqu’elle dictera un peu la suite des choses pour la création de la Crypt. Mais ne passe pas trop de temps là-dessus et reviens ici après.


Et puis? As-tu trouvé des cartes qui te semblaient intéressantes?

Oui, j’ai remarqué que Potence était une discipline orientée sur le combat. C’est génial, car je voulais justement explorer cette stratégie.

Oui, les Brujah font un excellent clan de départ pour monter un deck de combat.

Bon, quelle est la prochaine étape?

Il te faudra respecter une autre restriction. Tu pourras choisir n’importe quel Vampire pour commencer, mais à partir de là, tu devras respecter la règle du « grouping ». Je te montre.

«4», c’est fort, ça?

En fait, le grouping n’a aucune incidence sur le gameplay en tant que tel.

Si ça ne sert à rien au moment de jouer, à quoi ça sert d’abord?

Il y a tellement de Vampires parmi lesquels choisir que, pour éviter les combinaisons trop fortes, les développeurs du jeu on dû créer des grouping pour limiter les combinaisons. Voici comment ça fonctionne: une Crypt ne pourra contenir que des Vampires du même grouping ou d’un grouping voisin. Par exemple, une Crypt pourrait contenir des Vampires de grouping 3-4, mais pas 2-4 ni même 2-3-4 (le 2 et le 4 ne sont pas des grouping voisins). Les grouping vont de 1 à 6. En passant, le grouping était inexistant dans les vieilles éditions des cartes; or tu peux utiliser le très efficace outil de recherche sur le site de deckbuilding Amaranth. C’est un super site pour garder en mémoire tes idées de decks, je te le recommande fortement.

D’accord, je vais faire ça. Je crois même que je vais trier mes Vampires de cette manière dans mon cartable. Il me semble que c’est une façon efficace de les trier.

En fait, la manière efficace sera celle qui te permettra de trouver tes Vampires rapidement. Si tu utilises Amaranth pour deckbuilder, tu pourrais même les trier en ordre alphabétique. Personnellement, je les ai triés d’abord en grouping et ensuite en capacité.

Capacité?

Oui, oui, tu sais! C’est le nombre de pool que tu devras transférer pour contrôler le Vampire. Le dilemme dans la création d’une Crypt, c’est de choisir entre des Vampires rapides mais faibles ou des Vampires puissants mais lents. Peu importe le type de Crypt que tu choisiras, ta Library devra probablement contenir des éléments pour contrer cette faiblesse. Par exemple, une carte comme Zillah’s Valley pourra aider une deck plus lent à sortir. Aucun deck n’est parfait. Bon. Un conseil que j’ai à te donner est de choisir des Vampires avec des capacités variées. Du genre: 2-2-3-4-5-5-6-7-7-7-8-10. Généralement, une Crypt variée permet une plus grande versatilité.

Généralement.

Oui. Certaines stratégies dictent le fait d’avoir des Crypt avec de plus gros Vampires et d’autres avec de plus petits Vampires. Ce n’est pas une règle absolue, mais si elle est appliquée, elle sera généralement bonne. Comme je t’ai dit, Charlotte, ton deck demandera des ajustements réguliers. Tu changeras les cartes de ta Crypt et ensuite tu changeras les cartes de ta Library, et vice versa. Je vais t’aider à faire une sélection préliminaire de Crypt. Pour l’exemple, je vais choisir des Vampires du grouping 3-4 et de capacités variées.

Est-ce que tu aurais pu choisir d’insérer des Vampires d’autres clans qui partagent les mêmes disciplines?

Oui. Il n’y a pas de restriction pour ce qui est de mélanger ni les clans ni les sectes ensemble.

Ça semble être une Crypte intéressante. Est-ce que tu aurais pu mettre plusieurs fois le même Vampire dans ta Crypt?

Bien sûr! En fait, c’est très souhaitable! Au fur et à mesure que ton deck va se bâtir, une stratégie générale va se définir. Certains Vampires te sembleront moins d’intérêt (parce qu’ils n’ont pas exactement les disciplines, parce qu’ils coûtent trop chers en pool, etc.). N’oublie pas de regarder les habiletés des Vampires. Ils méritent d’être exploités à leur plein potentiel. Par exemple, j’éviterais de mettre Black Cat dans mon deck si les Equipments ne font pas partie de ma stratégie. Aussi, il serait peut-être ben de penser à mettre quelques Vampires qui ont des titres. Cela t’éviterait d’être à la totale merci des autres joueurs qui votent.

Ainsi, tu vas enlever des Vampires moins intéressants et tu vas avoir tendance à doubler, tripler, quadrupler (et même plus, parfois!) certains autres. Si tu décides d’avoir un Vampire 4 ou 5 fois dans un deck, c’est qu’il doit avoir une importance dans ta stratégie.

C’est pas dangereux d’avoir plein de fois le même Vampire dans ma Crypt? C’est pas Unique, un Vampire?

Bon point, Charlotte! Les Vampires sont effectivement uniques et plus tu mets des Vampires identiques dans ta Crypt, plus tu as de chances d’en avoir plusieurs exemplaires dans ta Uncontrolled region. Généralement, c’est pas bon, parce que tu ne peux pas sortir plusieurs fois le même Vampire. Cependant, tu as aussi plus de chance d’en avoir au moins UN exemplaire dans ta Crypt de départ (les quatre cartes dans la Uncontrolled region en début de partie). Il t’appartiendra de faire le choix d’en mettre plus ou moins de l’un ou de l’autre. Mais dis-toi que 5 fois le même Vampire dans ta Crypt optimise tes chances d’en avoir un dans ta Crypt de départ. En mettre plus serait une erreur.

Comment je sais si un Vampire a de la valeur et que je veux en avoir plus dans mon deck?

À ce point-ci du design de ton deck, tu aurais probablement commencé à décider certaines cartes qu’il y aurait dans ta Library. Normalement, la Crypt et la Library se forment conjointement. C’est pour cette raison qu’on passe souvent d’un à l’autre, modifiant les quantités, les types de cartes, etc. Donc, imaginons que tu as choisi de mettre Immortal Grapple dans ton deck et que tu trouves que sa version supérieure est clairement meilleure que sa version inférieure. Eh bien, tu souhaiteras que ta Crypt puisse la jouer à supérieur. J’aurais donc tendance à doubler la quantité de Vampires qui ont Potence à supérieur: Marlena, Pug Jackson ou Tomaine, par exemple.

Ah oui? Et pourquoi pas doubler ou même tripler Adana de Sforza? Elle me semble super forte!

C’est une possibilité, mais je te conseille d’essayer de privilégier les Vampires qui ont les disciplines que tu souhaites, au niveau que tu souhaites (inférieur ou supérieur) et qui ont une capacité plus faible.

Le fait d’avoir plus de disciplines à supérieur, un titre ou tout autre avantage ne se fait pas sans compensation. Si tu remarques la Crypt que je t’ai présentée, il y a une tendance: plus un Vampire a de disciplines, a un titre et possède des capacités spéciales puissantes, plus sa capacité sera grande. Il t’en coûtera donc plus de pool pour les mettre en jeu. C’est le compromis que tu auras à faire pour jouer avec des Vampires puissants!

Ah oui, j’ai déjà vu ça, des decks qui avaient une Crypt formée de Vampires de capacité 11 seulement!

C’est vrai.

Et d’autres avec des Vampires de capacité 1!

C’est vrai aussi. Certains sacrifient la qualité de leurs Vampires au profit de la quantité. Chaque deckbuilder a son style et chaque deck a sa stratégie. À ce propos, si tu manques d’inspiration ou si tu veux te guider davantage, tu peux aller fouiller dans la TWDA. C’est un espèce de long fichier texte dans lequel sont compilés les decks qui ont gagné des tournois. Ça pourrait être intéressant d’aller fouiner un peu de ce côté. Pour l’instant, c’est tout ce que j’ai à te dire au sujet de la Crypt. Avant d’y retoucher, nous aurons à choisir des cartes à mettre dans la Library. En fait, le choix de la Crypt finale se cristallisera en fonction des cartes de Library choisies. Le travail ne fait que commencer: je te rappelle que les Brujah ont 3 disciplines de clan! Quand on choisit une Crypt définitive, il faut d’ordinaire avoir jonglé avec les 3 disciplines! On s’en reparlera dans la prochaine partie: Deckbuilding 101 – la Library.