Quelques changements et mise à jour des images


Plus de 400 cartes de Crypt et de Library sont maintenant disponibles en Print-on-demand sur le site drivethrucards.com. Les cartes des clans Assamite D, Followers of Set K et Giovanni O, les cartes des disciplines Obtenebration $, Quietus q et Serpentis s, ainsi que plusieurs cartes promo peuvent toutes être imprimées à l’unité! C’est donc l’occasion de compléter sa collection!

En plus de permettre l’accès aux cartes manquantes, certaines ont été mises à jour: le texte de certaines cartes a été changé et le coût de plusieurs a été ajusté. Ci-dessous, voici la liste des cartes modifiées au cas où vous voudriez remplacer celles déjà dans votre collection.

Les cartes de Crypt

Al-Ashrad, Amr of Alamut
Antonio Delgado
Donatello Giovanni
Paolo Sardenzo
Qadir ul-Ghani
Saqqaf, Keeper of the Grand Temple of Set
Sutekh, The Dark God
Ur-Shulgi, The Shepherd

Les cartes de Library

Amam the Devourer
Ambrosius, The Ferryman
Canopic Jar
Consignment to Duat
Divine Image
Edge Vitiation
Eyes of the Night
Form of Corruption
Giovanni Acceptance
Giuseppe, Gravedigger
Heaven’s Gate
Ignore the Searing Flames
Invitation Accepted
Jar the Soul
Kali’s Fang
Masquer
Path of Typhon, The
Principia Discordia
Realm of the Black Sun, The
Retain the Quick Blood
Revelation of Despair
Revocation of Tyre
Shadow Parasite
Shadowed Eyes
Spiritual Intervention
Summon the Abyss
Summon the Serpent
Web of Knives Recruit
Weeping Stone

Change of Target… À quoi bon?


Change of Target permet à un Vampire qui agit d’annuler son action bloquée et d’untaper, et ce, sans faire locker le bloqueur. Mais quel intérêt aurais-je à faire cela? Il me semble que c’est une carte perdue… J’annule mon action et ça n’a pas d’incidence sur mon adversaire!

Merci pour ta question pertinente. En fait, il semble au premier abord que ça ne serve à rien, effectivement.

J’ai bien hâte qu’on m’explique, parce que je ne comprends pas du tout pourquoi c’est une carte qui semble constamment en réimpression.

C’est parce que ton expérience n’est pas encore assez grande et que tu ne vois pas encore l’impact que l’annulation d’une action peut avoir.

1 – Aller voir, juste pour voir…

D’abord, annuler une action permet de tâter le terrain, c’est-à-dire de jauger le désir d’un joueur à bloquer notre action ou pas et, surtout, d’en évaluer sa capacité. Est-ce que mon adversaire est prêt à sacrifier la possibilité de bloquer une autre action plus tard pour bloquer celle-ci? Est-il prêt à dépenser des ressources pour le faire?

Des ressources?

Oui! En fait, un Vampire unlocké peut être considéré comme une ressource qu’un joueur doit gérer. De la même manière que les Vampires unlockés. C’est une quantité finie qui représente le nombre de fois (théorique) qu’un joueur peut agir/bloquer. De la même manière que les blood counters sur les Vampires donnent une indication de la capacité du joueur à payer des cartes, ou encore de la capacité de ses Vampires à prendre du dégât lors d’un combat, etc.

Ok, comme le pool aussi?

Aussi! Mais revenons à Change of Target. Le fait de jouer un Change of Target permet de récolter de l’information concernant notre adversaire, et ce, avec très peu de risque.

Je peux voir ça… Mais, c’est tout?

Oh, que non!

2 – La défensive

Deuxièmement, un Change of Target peut être une porte de sortie en cas de pétrin. Imagine que tu te fasses rediriger ton bleed vers ton prédateur lequel est vraiment costaud.

D’accord.

Ce dernier souhaite te bloquer pour entrer en combat avec toi. Il déclare donc son blocage.

Pas gentil ça, mais c’est probablement ce que je ferais.

Le fait d’annuler l’action et d’éviter le combat serait une option intéressante, ne trouves-tu pas? Cela te permettrait de mettre ton Vampire à l’abri du danger et de réévaluer ta stratégie.

3 – Faire jouer des cartes pour rien

Troisièmement, il n’est pas rare que les bloqueurs doivent jouer des cartes de Reaction 7 pour réussir à bloquer ton action. Les cartes dans les mains de nos adversaires sont inconnues pour nous et ce fait les rend encore plus précieuses aux yeux de nos rivaux.

Une action avec du stealth fera défausser le (fort probablement précieux) intercept de la main de l’opposant, et peut-être même une carte de Wake (telle que Forced Awakening pour pouvoir les jouer! Une belle perte de ressources et de temps! Après avoir unlocké, le Vampire sera en mesure de faire une seconde action, dans les limites du No Repeat Action, bien sûr.

Ok, mais ça ne l’empêchera pas de bloquer ma prochaine tentative. S’il n’a plus d’intercept, il se peut que je n’aie plus de stealth non plus!

C’est vrai, MAIS.

Mais?

Oui, «mais». Si notre adversaire avait une carte de wake dans les mains, il est possible qu’il ait été téméraire à un tel point qu’il n’a pas gardé de minion unlocké au tour précédent. Le fait d’avoir une carte de wake lui a suffi pour prendre cette décision.

Comment ça?

Eh bien, le fait de pouvoir bloquer avec un minion locké lui a peut-être permis de faire une action de plus à son tour. Il ne pouvait pas se douter que sa carte de wake serait en quelque sorte «annulée» et qu’il aurait été utile d’avoir un second wake

Ah, je vois. En plus d’avoir dépensé des cartes d’intercept dans le vide, il a dépensé un très précieux wake. Donc, même advenant qu’il ait toujours des cartes d’intercept dans les mains, il ne pourra pas les jouer!

Précicésement! Ce n’est pas garanti, mais un Change of Target bien joué peut faire la différence.

4 – Encore une dernière chose…

Finalement, j’aimerais te faire voir une stratégie possible avec les Toreador. Il est possible de mettre un Aching Beauty sur un Toreador et d’utiliser Change of Target après un bleed.

Et, ça fait quoi ça?

Eh bien, disons que ce Vampire Toreador tente de bleeder pour 1.

Un bleed d’1, c’est pas si mal!

C’est vrai, mais comme la menace d’un Aire of Elation plane, le défenseur sera tenté de bloquer.

Ah, d’accord.

À cause du Aching Beauty, le seul fait de tenter de bloquer l’action coûtera au Methuselah ciblé 1 pool.

C’est presque comme si le bleed passait sans avoir été bloqué.

À la différence que le Edge n’est pas gagné. Enfin, ce n’est qu’après avoir annoncé la tentative de blocage et le paiement du pool que le Change of Target sera joué, rendant le Vampire actif prêt à agir de nouveau. Pourquoi pas une Political action?

Comparer les cartes de wake génériques


Dans l’article précédent, tu expliquais à Charlotte qu’il y avait différentes cartes qui permettaient d’untaper. J’ai trouvé l’article compliqué, en fait. À un moment donné, tu faisais mention de certaines cartes de wake… C’est quoi ça?

En fait, les carte de wake permettent à un Vampire d’untaper ou de réagir comme s’il était untappé. De manière générale, on joue ces cartes pour bloquer l’action d’un adversaire ou pour rediriger un bleed à l’aide d’une carte de Reaction qui le permet (Ex.: Deflection, Redirection, Telepathic Misdirection, Lost in Translation, Murmur of the False Will, etc.)

Ok. Lors de la même discussion, tu dis qu’il existe des cartes de wake qui ne demandaient aucune discipline. Tu as dis qu’elles étaient jouables par presque tous les Vampires. De ce point de vue là, je trouve que c’est intéressant! Peux-tu m’en dire plus?

Je dois d’abord t’expliquer que pour des raisons d’équilibre, les cartes suivantes ont toutes des «défauts».

Des défauts?

Oui, la majorité des très bonnes cartes de Wake sont limitées à une discipline. De ce fait, ce ne sont pas tous les Vampires qui peuvent les jouer. Cependant, les cartes plus génériques, sans discipline, sont ouvertes à tous, mais ont aussi tous un certain défaut pour contrebalancer leur flexibilité.

Je peux comprendre cela.

Comme tu vas le constater, il y aura des manières de contourner ces défauts en utilisant les différentes cartes dans les bonnes circonstances et avec les bons types de deck. Chacune des cartes a ses avantages et sa place dans les différentes stratégies. Il ne suffit que de faire le choix le plus approprié en tentant de minimiser les effets négatifs ou restrictifs. Voici donc, sans plus tarder, la liste des cartes de wake génériques.

Wake with Evening’s Freshness

(Collection Jyhad, 1994)
Wake with Evening’s Freshness est la toute première carte de wake à faire son apparition dans le jeu. Jouable seulement par les Vampires, elle ne peut pas être remplacée avant notre prochaine Untap phase. Ce fait la rend très handicapante pour les decks de combat ou tous les decks qui souhaiteraient que ses Vampires bloquent plusieurs actions par tour. Pour cette raison, la carte est rarement utilisée dans les decks très compétitifs.

Forced Awakening

(Collection Sabbat, 1996)
Forced Awakening a un certain avantage sur Wake with Evening’s Freshness du fait qu’elle peut être remplacée immédiatement après qu’elle ait été jouée. Par contre, le fait de devoir payer un blood si la tentative de blocage se voit infructueuse peut être problématique. Elle n’est pas une carte à considérer si l’intention n’est pas de bloquer, mais de réduire ou de rediriger un bleed vers sa proie. D’un autre point de vue, Forced Awakening est la carte à préconiser si l’on bâtit un deck dont la stratégie principale sera de bloquer les actions (un deck qu’on appelle communément «Wall»).

On the Qui Vive

(Collection 3rd Edition, 2006)
On the Qui Vive est probablement la meilleure carte de wake du jeu. Premièrement, elle est jouable par n’importe quel minion et non seulement que par les Vampires. Ce fait la rend plus flexible, mais cet avantage est restreint du fait que si un minion jouer la carte, il n’untapera pas lors de la prochaine Untap phase. Il est considéré par plusieurs comme le successeur direct de Wake with Evening’s Freshness. Son défaut le plus irritant est le fait qu’un même Minion ne peut en joue plus d’un par tour. Cela pourrait être problématique, mais ça ne l’est que rarement. De manière plus générale, elle est jouée à la fois pour bloquer des actions, mais aussi pour jouer toutes autres sortes de cartes de Reaction (Ex.: Delaying Tactics, Deflection, Camaraderie, etc.)

Mise dans un contexte d’un deck Wall, On the Qui Vive risque de ne pas être aussi efficace si l’on souhaite bloquer plusieurs actions. Une manière de contourner ce désavantage serait de varier ses cartes de Wake pour tenter d’éviter d’avoir plus d’un On the Qui Vive à la fois dans la main. Le fait qu’On the Qui Vive ne punisse pas d’un blood le Vampire qui réagit (comme Forced Awakening) est un avantage certain.

Eluding the Arms of Morpheus

(Collection Lords of the Night, 2008)
C’est la seule carte sans restriction qui permet d’untaper un Vampire. Cela a de puissant le fait que même si le Vampire ne réussit pas à bloquer, il restera untapé. C’est un avantage notable! À elle seule, elle contre la stratégie du Change of Target.

Il est vrai que la carte coûte un blood, mais son effet est immédiat et sans appel. Le seul hic est que le Vampire qui l’utilise doit obligatoirement tenter de bloquer l’action. Ce n’est pas idéal si l’on ne souhaite que rediriger le bleed, admettons. Je dirais que dans les conditions optimales, un Vampire qui serait tenté de jouer Eluding the Arms of Morpheus devrait aussi avoir un moyen de gagner du blood ou d’éviter d’en perdre (Ex.: Nergal, un Tremere avec The Ankara Citadel, Turkey, etc.). D’autres Vampire intéressés par Eluding the Arms of Morpheus seraient ceux qui bénificient grandement du fait d’être untapés, les Vampires qui ont le trait Infernal, par exemple.

Fillip

(Collections Lords of the Night et Sword of Caine, 2008)
Celle-ci est un peu spéciale: elle requiert une Vampire avec une plus grande capacité que celui avec lequel vous souhaitez réagir réellement. Fillip peut être utile dans les cas où vous souhaiteriez faire réagir des Vampires qui normalement ne pourraient pas jouer de cartes de Reaction (Ex.: Lorrie Dunsern, Aimée Laroux) ou qui le feraient avec un coût (Ex.: Scout Youngwood).

Bonus: Second Tradition: Domain

(Collection Jyhad, 1994)
D’ordinaire, les gens ne considèrent pas Second Tradition: Domain comme une carte de wake générique, car la carte requiert un titre (Prince ou Justicar) et qu’elle octroie +2 intercept. Mais puisqu’elle ne requiert aucune discipline ni clan et que c’est une carte largement jouée, j’ai décidé de l’ajouter à la liste. À mon avis, le fait qu’elle donne la possibilité d’untaper pour 1 blood fait d’elle une carte de wake en bonne et due forme. Elle est ni plus ni moins une carte pratiquement indispensable lorsque des Princes/Justicars sont en quantité suffisantes dans un deck!

Jouer une action modifier ou une reaction


Allo, Darius. Est-ce que j’ai le droit de jouer une Action modifier 1 n’importe quand durant mon action?

Salut, Hector! Je te souhaite la bienvenue sur le site! Pour répondre à ta question, je dirais oui…. et non.

Ok? Ça ne m’aide pas… Que veux-tu dire?

Haha, je sais… En fait, on peut jouer des cartes à plusieurs moments durant une action, mais certaines cartes doivent l’être à des moments bien spécifiques de l’action. J’ai fait un schéma pour que tu comprennes bien.

    1. Certaines cartes ne sont jouables qu’au moment même où l’action est déclarée. (Ex.: Day Operation, Gang Tactics, Perfect Clarity, Shell Game, etc.)
    2. Ici, c’est la fenêtre principale où la majorité des Action modifier 1 et des Reactions 7 sont joués. Tout juste après la déclaration de l’action, c’est le bal du stealth/intercept qui commence. À ce point, la majorité des Action modifier 1 qui seront jouées seront des cartes de stealth (Ex.: Lost in Crowds, Occlusion, Plasmic Form, Pocket out of Time, etc.), et les cartes de Reaction seront des cartes de Wake (Ex.: Wake with Evening’s Freshness, On-The-Qui-Vive, Fillip, Black Sunrise, Second Tradition: Domain, etc.) et d’intercept (Ex.: Eyes of Argus, Ears of the Hare, Rooftop Shadow, Enhanced Senses, etc.)
    3. Ici, le Methuselah ciblé par l’action a soit décliné la possibilité de bloquer l’Action, soit a été incapable de bloquer l’action. C’est généralement ici que les cartes telles que les modificateurs de bleed (Ex.: Conditioning, Aire of Elation, Eyes of Chaos, Mouthpiece, etc.) et les redirections sont jouées. (Ex.: Deflection, Murmur of the False Will, Redirection, Telepathic Misdirection, etc.)

Est-ce qu’on doit attendre ce moment dans l’Action pour jouer un Action modifier 1 qui modifie un bleed?

Non, généralement, on attend de voit si le défenseur va réussir de bloquer avant de jouer notre Action modifier 1 qui augmente le bleed. Comme ça, on ne gaspille pas notre carte advenant que l’on soit bloqué. Mais il se peut que l’on souhaite jouer notre +bleed avant et cela est totalement permis de la jouer en [2] ou en [3].

  1. Certaines actions permettent d’être modifiées lors de la résolution même de l’action. Je pense principalement aux Political actions. Plusieurs Action modifiers 1 et Reactions 7 ont un impact sur le résultat d’un vote (Ex.: Bewitching Oration, Private Audience, Scalpel Tongue, Surprise Influence, etc.)
  2. Les Action modifiers 1 et les Reactions 7 sont celles qui peuvent être spécifiquement jouées après la résolution d’une action. (Ex.: Freak Drive, Transfusion, )
  3. À ce moment de l’action, certaines cartes d’Action modifiers 1 et/ou de Reactions 7 qui modifient un combat à venir ou qui s’appliquent à la suite d’un blocage réussi peuvent être jouées. (Ex.: Dawn Operation, Obedience, Horrific Countenance, Psychomachia, Red Herring, Conscripted Statue, etc.)
  4. Durant un combat, ni Action modifier 1 ni Reaction 7 ne pourront être joués; seules les cartes de combat seront jouables.
  5. Certaines cartes qui se jouent spécifiquement après un blocage réussi ou après un combat peuvent se jouer ici (Ex.: Cat’s Guidance, Freak Drive, Forced Vigilance, etc.).

Woah! Il y a plein de moments où il est possible de jouer des Action modifier 1 et des Reactions 7. Malgré le schéma, je suis un peu confus…

Je te comprends, j’avais de la difficulté aussi au début. Retient que la majorité des cartes se jouent en [2] et en [3]. S’il y a une restriction, elle sera spécifiée sur la carte.

Merci. J’ai une autre question: est-ce que je peux jouer une Action modifier 1 sans qu’elle ait un réel effet?

Hum… Que veux-tu dire? Donne-moi un exemple.

Disons que je bleed ma proie et qu’elle bloque mon action. M’est-il tout de même possible de modifier le bleed avec un Conditioning?

Oui et tu peux même jouer ton +bleed en sachant qu’ultimement tu seras bloqué. Tu pourrais le faire en espérant piocher une carte de stealth pour ultimement éviter le blocage. Aussi, tu me fais penser que je dois te parler de quelques restrictions importantes. D’abord, un même Vampire ne peut jouer qu’une seule carte d’Action modifier 1 et/ou de Reaction 7 du même nom par Action. (Note: cette règle est transgressée par l’effet à supérieur de Cloak the Gathering puisque les deux Cloak the Gathering seraient joués par des Vampires distincts).

Ensuite, il est interdit de jouer une carte qui ajoute du stealth ou de l’intercept lors d’une action si tu n’en as pas besoin à ce moment-là. Par exemple, disons que tu bleed ta proie. L’action de bleeder sa proie est à +0 stealth de base. Si elle décide de ne pas bloquer (ou même si elle manque d’intercept), tu seras autorisé de jouer du +bleed, mais pas du +stealth. Puisque ton Action passe sans stealth supplémentaire, tu ne peux pas en ajouter.

Parallèlement, si tu tentes de bloquer l’action d’un adversaire et que ce dernier n’ajoute pas de +stealth, tu ne pourras pas jouer de +intercept puisque tu n’en as pas besoin pour bloquer l’action.

Ok, merci pour la précision. Je crois avoir lu cela dans les règles, mais je ne m’en souvenais plus…

le Draft effect

Je vois partout sur les cartes un effet Draft dans un cartouche gris. J’ai remarqué que pendant les parties, personne n’en fait jamais mention. Mais à quoi cela sert au juste?

Oui, je sais, il y a des mentions «Draft» dans quelques éditions: 3rd edition, Sword of Caine, Lord of the Night, Twilight Rebellion, Keepers of Tradition et Heirs to the Blood. Le Draft est un mode de jeu qui n’est plus vraiment utilisé aujourd’hui puisqu’a priori il nécessite des paquets scellés.

Un mode de jeu?

Oui, chaque joueur se procure un nombre de paquets déterminé à l’avance: disons sept paquets scellés de l’édition Keepers of Tradition. Une fois installés à une table, tous les joueurs ouvrent leur premier paquet, regardent leurs cartes et en choisissent une. Ensuite, chaque joueur passe ses cartes restantes au joueur de droite et reçoit les cartes restantes du joueur de gauche. De leur nouvelle main, chaque joueur choisit une deuxième carte et passe le paquet au prochain, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il ne reste plus de cartes. À ce moment, on ouvre le prochain paquet et on procède de la même manière, mais en inversant le sens de passation des cartes. Une fois que tous les paquets ont été draftés, du temps est alloué à chaque joueur pour bâtir un deck avec les cartes qu’il vient tout juste de drafter.

Ouch, ça l’air difficile de faire ça! Je ne pense pas que je ferais de bons choix… Je me vois prendre n’importe quoi juste parce que je vois passer de bonnes cartes, mais qu’au final je n’arrive pas à y trouver une synergie.

Je suis d’accord que ce n’est pas avec ce mode de jeu qu’il faut apprendre les mécanismes, ni même les stratégies de base! Ça demande un brin d’expérience en construction de deck pour apprécier le Draft. Je ne te conseille pas d’en faire un tout de suite… En fait, un des défis réside dans le fait qu’il y a une pléthore de clans et de disciplines. Comme dans un Draft les joueurs sont contraints de jouer avec les cartes draftées, il serait probablement trop rare d’avoir des cartes en quantité suffisante dans une discipline pour bâtir un deck qui a un peu de contenu.

Ok, je peux voir ça. Si je n’arrive qu’à drafter que quelques cartes d’Obfuscate Obfuscate <   , ce sera difficile de bâtir un deck avec cette stratégie.

C’est ça. Il existe tellement de clans et de disciplines différentes qu’un deck aurait beaucoup de difficulté à avoir de la substance et ça ne serait pas très amusant… Or, c’est ici que le draft effect entre en jeu. Dans le cartouche en gris, il y a une mention «Draft». En fait, cette mention donne à la carte une fonctionnalité supplémentaire utilisable que lors des Drafts seulement. Prenons par exemple la carte Aid From Bats de l’édition Keepers of Tradition.

Que mentionne le «draft effect» ?

Que je ne remplace pas la carte avant la fin du combat et que j’ai une Maneuver. Il n’y a pas de symbole de discipline. Je crois que ça veut dire que même si je ne possède pas la discipline Animalism, je peux tout de même utiliser la carte comme Maneuver dans un combat. C’est ça?

Exact!

Ah, ça ouvre les possibilités! Les cartes deviennent tout à coup plus versatiles. Une carte qui devrait être limitée à une certaine discipline ou à un certain clan est maintenant utilisable par une plus grande proportion de joueurs autour de la table.

Mais seulement lors des parties en mode Draft, par contre!

C’est triste de ne plus pouvoir utiliser ce mode de jeu…

En fait, il existe une méthode connue sous le nom de Cube pour parvenir à simuler un réel Draft.

Comment ça fonctionne?

En fait, au lieu d’avoir des paquets scellés, des cartes ont déjà été sélectionnées afin de former un Cube. Le Cube est le rassemblement de cartes préalablement choisies (disons 400 cartes: 300 cartes de library et 100 Vampires). De ces cartes, on forme artificiellement des paquets et on draft ces paquets-là.

C’est intéressant!

Oui, mais ce qui est difficile est de bâtir un Cube qui soit à la fois intéressant et équilibré pour chaque clan et chaque discipline. Ce n’est pas une mince affaire de faire ça. Se limiter aux cartes d’une seule collection aiderait probablement à garder un équilibre.

C’est là que le Draft effect rend la chose plus facile à gérer.

Précisément! Il ne faut pas oublier les autres types de cartes tels que les Equipments 5, les Political actions 2, les Allies 3, etc.

Ouais, tout un casse-tête!

Vraiment!

De gros changements

Cette semaine, Black Chantry nous a annoncé en grande pompe la sortie prochaine d’un deck préconstruit, spécial 25e anniversaire. Le deck est essentiellement composé de réimpressions de cartes plus anciennes, et donc, presque disparues de la circulation.

L’objectif de Black Chantry depuis quelques années est de redonner vie à notre jeu favori et de permettre aux nouveaux joueurs d’avoir accès à des cartes devenues difficiles à avoir. Ainsi, le deck Anthology, les réimpressions des derniers sets, et les tout nouveaux deck préconstruits on fait partie de leur stratégie de développement.

Ce matin, je me lève et je lis sur leur compte Facebook qu’ils ont apporté des changements (qu’ils qualifient de mineurs) à certaines cartes: Una, Black Metamorphosis, Parity Shift et surtout Pentex Subversion.

Voici le résumé des changements proposés.

Una

Le changement apporté à Una est essentiellement pour éviter que le combo avec le Freak Drive soit possible (jouer ses Freak Drive gratuitement et faire plusieurs actions dans le même tour), on lui a limité son pouvoir aux cartes de Combat seulement. De cette manière, elle ne peut plus user de son pouvoir pour jouer des Freak Drive gratuits à l’infini.

Black Metamorphosis

Black Chantry a fait en sorte que l’action soit à +1 stealth. Je dirais que pour une action de ce type, c’était effectivement une anomalie.

Parity Shift

Parity Shift est maintenant bloqué à 3 pools, peu importe le nombre de joueurs autour de la table.

Pentex Subversion

Dorénavant, un Vampire pentexé pourra agir. Cela constitue le plus gros des changements. Disons que cela fait beaucoup jaser sur les groupes des réseaux sociaux!

Tu devras mettre à jour ton site! Haha!

Je sais…

Conseils généraux aux petits nouveaux

Conseils de base

  1. Défausse chaque tour;
  2. Joue le plus de cartes chaque tour;
  3. Évite le combat;
  4. Sors les petits vampires en premier;
  5. Calcule le ratio Action / blocage potentiel de ta proie et de ton prédateur;
  6. Garde tes actions importantes pour la fin (car il y a généralement moins de bloqueurs disponibles).

Conseils avancés

  1. En défensive, évalue ce qui te fera le moins mal;
    • (recevoir un bleed ou bloquer + combat)
  2. Si tu crois pouvoir bloquer, garde un vampire untappé à ton tour;
  3. Si tu joues «combat-rush», attaque ton prédateur d’abord;
  4. Pose-toi régulièrement ces questions : Qui risque de souffrir le plus de mon action ou de mon blocage?;
    • (dommage en combat, perte de pool, perte d’un minion, etc.)
  5. Convaincs les autres de faire des actions à ta place.
    • (sortie de torpeur, par exemple)

Le layout


Depuis 2007,  j’ai côtoyé plusieurs recrues. Certaines ont persévéré, d’autres pas. Mais pourquoi? Quelles ont été les raisons pour lesquelles ce jeu était «trop»?

Évidemment, c’est une question complexe qui amène son lot d’incertitude… Je n’ai sondé personne à ce sujet, mais je crois qu’il est plus qu’évident que plusieurs facteurs doivent entrer en ligne de compte. L’expérience d’un joueur envers un jeu doit nécessairement être influencée, d’abord par l’initiateur, par la multitude des choix offerts, par la complexité des règles, par l’allure même du jeu, et que sais-je encore… Dans cette série d’articles, nous examinerons à quel point c’est dur dur d’être une recrue à Vampire: the Eternal Struggle.

Le look


Vampire: the Eternal Struggle a été designé par Richard Garfield un an après Magic: the Gathering, son plus grand succès commercial (et probablement le plus grand succès commercial du jeu de société / de cartes au monde, et de tous les temps, et jusqu’à la fin de l’humanité…). Or, en 1994, les jeux de cartes étaient à leurs débuts et les goûts en matière de design graphique à l’époque étaient pour le moins discutables. Alors appelé «Jyhad» à sa toute première édition, Vtes avait un look, avouons-le sans trop de difficulté, franchement dégueu. Les cartes Minion étaient d’un brun rougeâtre pas trop clair et les cartes Master arboraient fièrement un contour gris des plus ennuyeux. Pas trop de quoi être émoustillé.

Note: Je souhaite signaler que je parle bien du layout et non des oeuvres qui illustrent les cartes, car celles-ci sont pour plusieurs franchement agréables et atmosphériques. Comme dans le wild (sur le marché de l’usagé, disons), les sources de cartes sont limitées, voire très limitées, il n’est pas rare de voir autour d’une table un deck comportant des cartes de différentes éditions et donc, arborant un différent layout. Si je compte bien, il y a eu en tout cinq layout majeurs.

En revanche, avec le temps, les éditeurs se sont améliorés en proposant une série de modifications (parfois subtiles) de leur layout de cartes. La toute dernière version est quant à moi la plus claire: tous les types de cartes sont identifiés par une couleur spécifique et plutôt distinctive comparativement à d’autres jeux du même genre où l’on doit lire sur la carte pour l’identifier correctement (Magic, Star Wars Destiny, KeyForge, Android: Netrunner, etc.).

Pour un néophyte, connaître la relation que peuvent avoir dix types de cartes entre elles est tout un défi.

Je préfère ce look parce qu’il permet une lecture plus rapide de sa main. On peut alors discriminer les cartes selon le contexte de jeu. Par exemple, les nouveaux trouveront aisé de savoir que les cartes rouges (autres que les Events, beaucoup plus rares) sont des cartes de combat et ce sont très généralement les seules cartes jouables à ce moment dans la partie. Une fois que la reconnaissance des types de cartes est intégrée, ça enlève beaucoup de stress aux nouveaux. Il reste que, c’est un défi de taille pour plusieurs joueuses et joueurs.

Suggestion


Lorsqu’on présente un nouveau deck à une recrue, je propose de monter un deck avec un nombre limité de cartes différentes, du moins de types différents. J’éviterais probablement de leur bâtir un deck avec des Retainer, des Event, des Equipement, des Ally, ainsi que des Political actions. Cela aurait pour effet de faciliter la tâche de mémorisation des différentes cartes et aiderait à la discrimination des types de cartes dans la main (du genre, ne pas tenir compte des cartes rouges quand on ne participe pas dans un combat).

Bienvenue dans mon carnet

Ce site web est un véritable carnet de notes où seront colligés divers conseils, réflexions et autres tentatives pédagogiques (probablement maladroites, mais authentiques) afin de démystifier l’excellent jeu qu’est Vampire: the Eternal Struggle (Vtes).

Or voilà. Depuis 1994, Vtes est joué partout dans le monde et des tournois internationaux sont organisés. Malgré le fait que Vtes ne soit plus commercialisé à grande échelle depuis 2010, certains irréductibles s’entêtent toujours à y jouer et cherchent par tous les moyens de recruter. Heureusement pour les fans, Black Chantry a depuis repris les droits de production du jeu et s’est mis à le distribuer de nouveau. Aujourd’hui, les nouvelles cartes restent encore modestement diffusées et peu disponibles. Évidemment, l’accès restreint aux cartes décuple tristement le défi d’attirer de nouveaux joueurs. De plus, Vtes offre une telle profondeur de jeu et de diversité que cela le rend compliqué pour une majorité de débutants. De ce fait, l’audience est chaque année de plus en plus restreinte: c’est problématique et fâcheux…

Faisant partie des quelques irréductibles cités plus haut, j’éprouve de nombreux défis quant à l’enseignement de ce jeu à d’autres. J’ai longtemps observé d’autres le faire parfois avec beaucoup de succès et d’autres fois moins… Ceci étant dit, c’est dans l’optique de transmettre la passion de Vtes que le présent site a vu le jour.

Sans avoir la prétention de maîtriser parfaitement le jeu, ses stratégies et ses subtilités, je rassemblerai ici une panoplie de notes à moi-même, d’idées de decks pour débutants, de réflexions pédagogiques et autres mémorandums que je compilerai au fil du temps et des expériences.

Encore bienvenue, et bon bleed!