Être second dans un combat, un avantage?

Examinons une carte comme Deep Song. D’entrée de jeu, permettre à tous ses minions qui ont Animalism de bleeder pour 2, c’est très bien. Mais d’autres cartes d’action moins restrictives (parce qu’elles ne demandent aucune discipline) telles que Computer HackingBloodwork, ou encore des permanents tels que Tasha Morgan, J. S. Simmons, Esq., Camera Phone, Laptop Computer offrent le même effet. Alors, c’est l’effet de la carte à Supérieur qui nous intéresse le plus.


Mais pourquoi donc voudrais-je mettre Deep Song dans mon deck? Est-ce si important de ne pas être considéré comme le acting minion lors d’un combat? Est-ce un réel avantage? Parce que des cartes pour entrer en combat avec un minion, il en existe une panoplie. Je pense à Bum’s Rush qu’on voit souvent, Ambush, Big Game ou encore Rumble ou Harass. Je conçois que la carte à une double utilité, mais je ne vois pas l’intérêt de ne pas être considéré le acting minion durant un combat…

Eh bien voilà. Lorsqu’on joue des decks qui sont principalement des decks de combat, on se rend vite compte qu’il faut arriver à gérer nos ressources (cartes, blood et pool) efficacement. Prenons comme exemple les situations suivantes:

situation 1

C’est le tour de Wallace et il décide de faire un bleed (à 0 stealth) avec Domenic Giovanni. L’Action de bleed est facilement bloquée par Bethany Ray. Dans ce combat, Domenic Giovanni est l’acting minion et Bethany Ray, l’opposing minion.

L’effort et les ressources dépensés lors de ce combat sont incomparables pour chaque combattant: Domenic Giovanni a dépensé trois cartes maîtresses de sa stratégie de combat (qu’il devait avoir simultanément dans ses mains!) plus un blood. Au final, Bethany Ray n’aura souffert que de la perte d’un blood et elle a untappé, qui plus est! Clairement, Wallace n’a pas gagné ce combat et Pénélope est morte de rire!


Ok, je commence à comprendre. Wallace a été obligé de prendre la chance que Pénélope n’ait pas de Majesty dans sa main.


C’est certain que j’aurais pu me retenir de jouer mon Pushing the Limit et frapper tout de même de 3 (à cause du Torn Signpost), mais je n’aurais pas risqué de l’envoyer directement en torpeur, vide.


C’est juste! En effet, Bethany Ray avait quand même 4 blood sur elle! Une Strike de 3 contre elle n’aurait pas eu un effet aussi dévastateur qu’une strike de 6!

Situation 2

C’est le tour de Pénélope et décide de faire un bleed0 Stealth) avec Bethany Ray. L’action de bleed0 Stealth) est facilement bloquée par Domenic Giovanni. Dans ce combat, Bethany Ray est l’acting minion et Domenic Giovanni, l’opposing minion.

Ici, on voit le même résultat pour Pénélope que dans le cas 1, c’est à dire que Bethany Ray Ray a payé 1 blood et a terminé le combat untappée. Par contre, Wallace a gardé son Pushing the Limit pour une prochaine fois où sa strike ferait une réelle différence dans l’issu du combat.


Je n’ai pas pris de chance. J’aurais pu survivre à une strike de 3, mais j’avais peur d’une strike plus forte de sa part… Si j’avais su sa strike avant, j’aurais pu décider de jouer ou de garder mon Majesty. Je l’aurais probablement joué, vu que Bethany Ray untapperait et qu’elle éviterait de perdre inutilement 2 bloods. C’est une décision difficile, car, je n’ai pas une infinité de cartes utiles contre un gros deck de combat avec Potence, et donc, moi aussi je souhaite garder mes cartes dans la mesure du possible…


À chacun ses défis. Je crois que je souffre moins de perdre des cartes que Pénélope, parce qu’à la fois Torn Signpost et Pushing the Limit font Striker Domenic Giovanni pour 3… Il est vrai que je peux les combiner pour striker pour 6, mais je peux faire deux fois plus de strike si je les utilise séparément. Pénélope, a besoin de toutes ses Majesty, car elle doit en jouer une chaque fois que je m’attaque à elle.


Ouf, c’est pas simple! Mais je vois que le fait d’être l’acting minion ou pas joue un rôle sur les décisions prises lors du combat.

Et ça serait la même chose avec les maneuvres et les press. Le fait de choisir en second donne l’avantage de jouer ou pas la carte en connaissance de cause. Celui qui doit jouer en premier prend le risque de jouer ses cartes alors qu’il aurait pu éviter de le faire. J’espère, Charlotte, que tu as mieux compris à quel point Deep Song est dans ce sens une carte très intéressante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *